MVT, une entreprise où s'épanouir

Mvt architectes intègre, en 2017, le classement Bilan des meilleurs employeurs de Suisse romande.

Le bureau monte sur la troisième marche du podium dans le secteur de l’immobilier et de la construction. Ce résultat consacre une politique RH innovante, centrée sur l’épanouissement des talents au sein de l’entreprise.
- Congé paternité allongé à une semaine
- Possibilité d’acheter des vacances supplémentaires
- Flexibilité des horaires de travail…

Un pied de nez aux idées reçues
En matière de ressources humaines (RH), mvt architectes fait volontiers mentir les clichés de dumping salarial et d’horaires à rallonge usuels dans le secteur. L’accent porté par le bureau sur le bien-être et le développement du potentiel des collaborateurs lui a valu, en avril 2017, de se hisser au troisième rang des meilleurs employeurs romands de l’immobilier et de la construction dans le classement annuel du magazine Bilan.
Ces quelques dispositions constituent un échantillon de l’assortiment de mesures déployé depuis des années et complété par le nouveau règlement interne entré en vigueur le 1er juin 2017, en même temps que la nouvelle CCT signée par le bureau. Les collaborateurs de mvt ont également droit à :
- Une cinquième semaine de vacances à partir de dix années d’ancienneté
- Des aménagements pour le télétravail
- Des mesures favorisant l’égalité hommes-femmes et un mécanisme de gestions des conflits ont été instaurés.
- Plus innovant encore, le nouveau règlement permet la compensation des heures supplémentaires.

« Notre vision d’entreprise énonce explicitement l’idée que tous les collaborateurs sont les garants du succès de mvt. Nous voulons leur donner les moyens de leur autonomie et encourager leur épanouissement au sein du bureau », explique Debora Akinci, responsable RH et Communication chez mvt architectes.

Favoriser l’échange d’idées et la créativité
En 2016, le regroupement des équipes dans des locaux flambant neufs à la Voie-Creuse, à Genève, avait été l’occasion d’approfondir cette réflexion. « En tant que responsable RH, j’ai été associée au côté du directeur des travaux et de l’architecte à l’organisation du nouvel espace de travail, poursuit Debora Akinci. Nous avons tout mis en œuvre pour qu’il favorise l’échange d’idées et la créativité. J’ai aussi profité de ce projet pour lancer une enquête auprès des collaborateurs, dont les retours ont été pris en compte dans l’élaboration de notre nouveau règlement interne. »
La politique RH de mvt s’inscrit dans un cadre éthique plus vaste qui a vu le bureau adopter une stratégie volontariste en matière de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE). Au titre des engagements pris par ses associés, mvt redistribue par exemple chaque année 1/3 de ses bénéfices à ses employés et en consacre 1/3 à des projets d’entreprise. De même, la formation est mise à l’honneur : le bureau accueille en moyenne quatre stagiaires par année et forme en permanence des apprentis. Les collaborateurs bénéficient quant à eux de trois jours de formation continue par an.

Faire rayonner l’esprit d’équipe
Le renforcement de l’esprit d’équipe dans l’entreprise, qui affiche une moyenne d’âge de 41 ans et une ancienneté moyenne de six ans, est aussi une des priorités de Debora Akinci. Entre autres initiatives, mvt convie tous les deux ans l’ensemble de ses collaborateurs à un voyage d’études. En 2017, le bureau a décidé de mettre le cap sur Hambourg, théâtre d’un bouillonnant avant-gardisme.

Esprit créatif quand tu nous tiens !

OPINION