L'instantané de Tonatiuh Ambrosetti

 TONATIUH AMBROSETTI

Tonatiuh Ambrosetti a grandi dans un petit village à proximité de Lugano entre un magnifique petit lac et une dense forêt, entouré par les montagnes de la Val Capriasca. Il commence à pratiquer la photographie en autodi- dacte au milieu des années 1990, quand le Tessin connaît une période d’effervescence et le développement d’une contre-culture locale qui se concrétise avec par des manifestations de rue, des occupations et des af- frontements avec les forces de l’ordre. Au coeur de l’action ces premières photographies...

En 1999, il s’installe à Lausanne pour y étudier. La rencontre avec Igor Sni- der, fraîchement diplômé de l’Ecole supérieure d’arts appliqués de Vevey (CEPV) change sa vie et son rapport à l’image. Il devient son assistant et commence ainsi à apprendre la grammaire de la photographie. Très vite, il est fasciné par l’utilisation de la chambre grand format qu’il ne quittera plus.

En 2002, il s’inscrit à l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) et en sort diplômé en 2006.

Il y revient en 2012 comme enseignant.

Pendant ses premières années d’étude, son intérêt pour la relation entre l’homme et la nature a commencé à se manifester pour devenir un thème récurrent de sa recherche photographique.

Parallèlement, stimulé par la peinture NEO-GEO des premiers années 2000 et certains de ces enseignants, il développe une recherche sur une photographie non-objective et générative qui dépasse les moyens tradition- nels de l’image jusqu’à utiliser comme support la sculpture, la gravure et le dessin.

Toujours avec le refus ferme de recourir à des technique numériques.