Un podium pour mvt/

dans la categorie "immobilier et construction"

Article du magazine Bilan 24.4.18

" LES EMPLOYEURS LES PLUS GÉNÉREUX "

UNE ENQUETE DE SERGE GUERTCHAKOFF / BILAN

Dans quelles entreprises fait-il bon travailler en suisse romande?

Réponse dans Notre 10e classement exclusif sur les meilleures pratiques en matière de ressources humaines.

C’est la 10e édition de notre enquête sur les meilleures pratiques RH. Bonne nouvelle: le nombre de participants a encore progressé (94). Cette croissance nous a permis de créer de nouvelles catégories pour tenter de comparer des entités plus proches entre elles. Ainsi, nous avions auparavant une catégorie pour les entreprises de plus de 300  personnes et une pour celles de moins de 300  personnes. Cette édition distingue désormais les grandes entreprises (plus  de 1000  personnes), les entreprises de taille intermédiaire (200 à 999), les PME (de 50 à 199) et les TPE (moins de 50 employés).

Quelles sont les tendances qui se dégagent de cette 10e édition? Tout d’abord, relevons l’apparition de la notion de choix, inspirée de ce qui se pratique dans les pays anglo-saxons. Il s’agit, par exemple, de  proposer au salarié de choisir entre 5  jours de vacances ou l’équivalent en salaire, cela pour récompenser ses dix  ans d’ancienneté dans l’entreprise. Toujours très en pointe, les Services industriels de Genève (SIG) ont intégré ce principe.

Chez UBS, les jeunes pères ont désormais la possibilité d’opter soit pour un congé paternité de 2 à 4  semaines supplémentaires, soit de réduire leur taux d’occupation à 80% pour une durée allant jusqu’à six mois. Les «Flexible Benefits», comme les nomme le spécialiste suisse Swibeco, vont bien au-delà. Une piste à creuser aussi pour la prévoyance sociale. 

Deuxième tendance marquante: le bien-être. On voit de plus en plus d’employeurs mettre à disposition un local pour la tenue de cours de yoga, accessibles à un prix symbolique (10  francs le cours chez MVT Architectes) et parfois même offerts. Moins répandu, pour l’instant, certaines multinationales offrent un cours de méditation de pleine conscience (chez JTI, par exemple). «Il s’agit d’une série de sessions ponctuelles hebdomadaires sur plusieurs semaines complétées par une application disponible qui permet aux participants de soutenir leur pratique.» 

Ajoutons à cela l’engouement autour de l’action «10 000 pas par jour». La Loterie Romande et JTI, par exemple, participent au programme international de santé Virgin Pulse Global Challenge (qui regroupe aujourd’hui 5500 entreprises à travers 185 pays). Il s’agit d’une course à pied virtuelle autour du monde. Le nombre de pas est calculé au moyen d’un podomètre. Sa vocation est d’encourager chaque participant à augmenter son activité physique journalière. En 2017, 252 collaborateurs de JTI à Genève ont participé et ont parcouru un total de 176 392  km. Autre pratique: l’aménagement d’une salle de repos. Aux SIG, cette salle offre quatre places différentes de couchage séparées par des cloisons végétalisées. 

Enfin, dernière tendance: le rachat de vacances supplémentaires. Le CERN a été le précurseur de cette possibilité. Aujourd’hui, de plus petits acteurs s’y sont mis, que cela soit les cliniques Hirslanden ou même un bureau d’architectes comme MVT.

Ces bonnes pratiques se généralisent et cela même lorsque des restructurations se profilent. A ce propos, sur les 94 questionnaires reçus, 11 indiquent comme fort probable la nécessité de procéder à des licenciements dans les six prochains mois (soit près de 12% de notre échantillon). Précisons qu’aucun point n’était attribué à cette question, dont la réponse reste purement indicative.