Bâtiments publics

L'Extension de la Repentance

Reprenant la place du bâtiment des années 60, la nouvelle intervention préserve la délimitation claire du préau existant et s’insère dans la suite des bâtiments publics bordant la route de La Repentance.

Le préau couvert actuel est maintenu, sa structure métallique tubulaire est remplacée par une dalle monolithique généreusement percée par des vitrages. Il reste ouvert afin de distribuer indépendamment les accès aux trois bâtiments formant l’école.
Ce nouvel ensemble se détache du bâtiment du XIXe qui, libéré de son programme scolaire, retrouve sa place en tant que bâtiment majeur communal ponctuant les abords de la route de Gy. Le jardin attenant, à l’instar du verger existant de l’autre côté du Centre Meinier la Rampe, devra permettre une liaison visuelle forte entre la route de Gy et les espaces ouverts côté école. La liaison visuelle avec la route principale est accompagnée d’une perméabilité des accès depuis la route de La Repentance.

Une nouvelle aile scolaire
La nouvelle aile de l’école se détache du bâtiment XIXe et lui laisse la distance nécessaire de par son échelle. Cette reconnaissance est renforcée par l’alignement côté route de La-Repentance, un retrait qui requalifie cette route à proximité du centre du village en donnant au trottoir des dimensions plus généreuses. La casquette prolongeant le couvert du préau marque l’entrée de l’école ainsi que la liaison piétonne avec les espaces de jeu et détente au cœur de l’ilot.
Remplaçant le bâtiment existant, l’intervention est ponctuelle et peut être planifiée en une seule étape. Le préau couvert reste ouvert pour assurer les entrées indépendantes des trois parties de l’école et permet ainsi de concentrer l’intervention au seul nouvel immeuble, les bâtiments des années ’80 n’étant que très faiblement impactés.

Deux accès distincts
La distribution programmatique est claire : elle sépare les salles de classe (étages supérieurs), des espaces scolaires communs et parascolaires (rez-de-chaussée) et des espaces communaux (sous-sol). Ces derniers bénéficient d’une entrée indépendante côté route de Gy.
La structure du bâtiment divise le plan en sa longueur : espaces majeurs, distribution horizontale et finalement, les espaces de service avec la distribution verticale. Les salles de classe sont orientées nord-est, évitant ainsi la surchauffe estivale et assurant un éclairement homogène par des ouvertures généreuses. Les espaces de distribution, jouant en même temps le rôle d’espaces d’échange et de vie de l’école, sont en relation directe avec le préau.

Une mise en œuvre préfabriquée
La trame régularisant l’ensemble de la construction, favorise une mise en œuvre préfabriquée (prédalles, structure verticale, éléments de façade). Cette attention donnée à la régularisation constructive permettra de raccourcir les délais de l’intervention « in-situ ».
La nouvelle aile de l’école exprime son programme public par son aspect minéral, trait commun de l’ensemble des bâtiments communaux. Le revêtement en béton assure une durabilité dans le temps et lui confère une présence forte. La nouvelle façade est subtilement divisée en deux parties par un traitement différencié du dernier étage : le couronnement. Cette séparation, marquée par une teinte légèrement plus foncée, rappelle les toitures adjacentes et allège l’impact de son gabarit. La teinte des deux niveaux inférieurs se rapproche par mimétisme des façades sous corniche des bâtiments voisins.